POUR RETROUVER LE PLAISIR D'ÉCRIRE,
FAITES APPEL À UNE GRAPHOTHÉRAPEUTE

Pour qu’écrire rime avec plaisir !

PRENDRE RDV

POURQUOI LA GRAPHOTHÉRAPIE ? 

Lorsque vous ou le professeur des écoles constatez :

  • Mauvaise tenue du crayon ou du stylo
  • Écriture illisible, imprécise, irrégulière, déstructurée, manque de fluidité, trop appuyée, tremblante, non respect des lignages
  • Manque de soin (écrits sales et/ou retouchés), et/ou mise en page désordonnée
  • Écriture fatigante : besoin de fournir un effort trop important pour écrire
  • Lenteur dans les écrits ou vitesse excessive
  • Privilégier la forme de l’écriture au détriment de la vitesse, notamment par incapacité à gérer les deux en même temps
  • Problèmes liés à l’apprentissage et/ou aux facteurs psychologiques autour de cet apprentissage
  • Non automatisation du geste
  • Douleurs à l’écriture, se situant à la main, au poignet, aux doigts, au bras, à l’épaule et/ou au dos
  • Rejet de l’écriture ou crampe de l’écrivain
  • Ecriture non représentative de la personnalité
Gaëlle Legrand Fourès, enfant avec problème d'écriture à Brest_dysgraphie_dysorthographie
Gaëlle Legrand Fourès, graphothérapie Brest

LA RÉÉDUCATION DE L’ÉCRITURE

Mon objectif est de permettre à chaque enfant, adolescent ou adulte d’acquérir de manière ludique les gestes graphiques primordiaux nécessaires à une écriture plus lisible, fluide, rapide et sans douleur.

A l’aide d’activités de motricité fine, de petits jeux et autres astuces, l’enfant oublie l’écriture, libère son geste, délie son poignet et pianote avec ses doigts.

La graphothérapie comme la graphopédagogie sont basées sur les observations de l’équipe d’Ajuriaguerra neuropsychiatre spécialiste de la psychiatrie de l’enfant, actualisées sur la base de la réflexion de Robert Heiss, Directeur de l’Institut de psychologie de l’Université de Fribourg.

Les travaux de Danièle Dumont  publiés dans Le geste d’écriture notamment enrichissent la graphothérapie.

Les petits cahiers d’écriture de Célia Cheynel et les formations de Bouge ta plume permettent l’évolution de la graphopédagogie.

Mes travaux de remédiation s’appuient sur une étude personnalisée des difficultés d’écriture de l’enfant et sur une collaboration avec ses parents.

LA GRAPHOTHÉRAPIE & LA GRAPHOPÉDAGOGIE C’EST POUR QUI ?

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Les enfants

Pour les enfants connaissant un défaut d’apprentissage comme pour ceux en situation de dysgraphie sévère ou de handicaps particuliers (trisomie, autisme, hypolaxité, dyspraxie), elle reprend les prérequis non assimilés, corrige les mauvaises positions, aide à parvenir à l’aisance du geste graphique …

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Les adolescents

Pour les adolescents quand la prise de notes devient problématique, la relecture difficile, la lenteur, prévenir l’echec scolaire…

Permet d’accompagner des troubles diagnostiqués par des professionnels de santé qui n’auraient pas été rééduqués dans l’enfance.

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Les adultes

Pour les adultes qui se sentent mal à l’aise lorsqu’ils doivent laisser une trace écrite ou simplement retrouver l’aisance du geste.

L’accompagnement dans les pathologies adultes : arthrose, Parkinson, sclérose en plaque, dyskinésies, tremblements, ainsi que les suites d’AVC, etc…

Certification en cours.

UNE RÉÉDUCATION DE L’ÉCRITURE SUR-MESURE :

Au cours du premier rendez-vous de 2h, un entretien est fait sur le parcours scolaire et personnel de l’enfant. S’ensuit un bilan réalisé avec des tests d’écriture étalonnés référencés et de repérage d’éventuels troubles associés :

  • A l’issue de ce bilan, si les tests sont corrects, un compte rendu écrit avec des conseils vous est remis.
  • Si les tests sont incorrects, un compte rendu détaillé est remis mentionnant les difficultés constatées, des recommandations, l’orientation éventuelle vers un autre professionnel (orthophoniste, psychomotricien, orthoptiste, psychologue …) et l’axe de travail proposé.

La première séance inclut donc une prise de contact, un bilan et la mise en place des premiers travaux de remédiation (120€ la séance).

La rééducation de l’écriture commence donc dès le premier rendez-vous !

Les séances de rééducation individuelles sont en collaboration avec les parents :

Après des exercices de relaxation pour sentir et maitriser son corps, canaliser l’énergie, l’anxiété, améliorer la concentration, détendre le geste graphique, et des exercices de motricité fine, le graphisme est abordé. Les exercices ludiques, variés et attractifs s’enchainent alors :

  • tracés en grand format pour détendre et assouplir les articulations du bras, apprivoiser et mémoriser la forme en grande dimension, se concentrer sur le mouvement, le geste, commencer à verbaliser le mouvement…
  • Exercices de formes graphiques et d’écriture pour maitriser les formes en petites dimensions, travailler les mouvements des doigts, le rythme, la liaison, les proportions…
  • Exercices spécifiques en fonction des problématiques détectées lors du bilan : la posture globale, la tenue du crayon, la gestion de l’espace, l’optimisation de la vitesse, la pression du trait, la stratégie de copie…

SÉANCE DE GRAPHOTHÉRAPIE :

Séance hebdomadaire d’une heure sans présence des parents (50€ la séance).

SÉANCE DE GRAPHOPÉDAGOGIE :

Séance d’une heure en présence des parents (65€ la séance), espacée de 3 à 5 semaines.

L’enfant est convié à faire chaque jour des exercices d’écriture définis pendant la séance (un petit matériel pédagogique ludique créé par Linda Corozza pour aider à la mise en place du rituel quotidien est d’ailleurs proposé). L’assiduité, la régularité de ces travaux quotidiens et le respect des consignes sont nécessaires au bon aboutissement de la rééducation.

Au cabinet, les parents s’impliquent. L’enfant, le parent et la rééducatrice forment une équipe. L’implication d’un parent permet d’optimiser le sentiment de réussite et d’estime de soi de l’enfant.

Toutefois, il peut arriver que l’enfant ou l’adolescent préfère travailler en tête-à-tête avec la rééducatrice, que le parent souhaite prendre ses distances ou que la rééducatrice elle-même estime que l’enfant réussira mieux sans être sous un double regard.

Une fois les objectifs atteints et votre enfant en confiance avec son graphisme, l’enfant repart avec son diplôme de fin de rééducation.

Les progrès de l’enfant sont notables dans son écriture (qualité de l’écriture améliorée, nouvelle tenue du crayon, stratégie de recopie ou vitesse), mais également en attention et en concentration ! Autant de points importants à gérer pour la poursuite des études…

Car réconciliés avec leur écriture, les enfants font souvent parallèlement des progrès en orthographe et en français. Leur comportement scolaire et leur estime de soi s’améliorent également.

Il est important de mettre l’accent sur le travail de confiance et d’estime de soi.

6 thématiques seront abordées pour des conditions de

rééducation d’écriture optimales :

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Gaucher ou droitier ?Latéralisation Test d’Auzias

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Un travail sur les postures et tenue du crayon

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Un travail sur les formes et le mouvement de l’écriture

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Un travail sur les réflexes primordiaux

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Un travail sur la prise de vitesse

Graphothérapeute_ Graphothérapie_ graphopédagogie_ Graphopédagogue_ Gaëlle Legrand_ Brest

Un travail sur la stratégie de copie

TÉMOIGNAGES :

Pierre D. - Papa de Antonin, en 6e internationale, 11 ans

Cette prise en charge a été particulièrement importante, car permettant la construction de la personnalité de notre fils, par une meilleure estime de lui et d’un relationnel plus ouvert envers ses camarades et ses enseignants. Un grand merci donc pour votre écoute, votre patience et votre disponibilité. En vous remerciant encore, très sincèrement.

Maud P. - Maman de Clément, en CP, 6 ans

Mon fils (HPI) présentait des difficultés avec l’écriture. Mme Legrand a su le mettre en confiance et a fait preuve de beaucoup de patience et de bienveillance tout au long des séances. Les progrès sont nettement visibles, l’écriture est plus fluide et bien plus lisible. Merci encore pour votre aide !

Valérie P. - Maman de Ilian en CM1, 10 ans

Professionnelle très sérieuse et passionnée par son métier (toujours à la recherche de nouveaux outils). Notre enfant a fait d’énorme progrès. Bon relationnel et super feeling avec eux. Disponible et à l’écoute. Nous conseillons vivement. C’est une professionnelle et une profession qui méritent d’être plus connues et reconnues.

Floriane M. - Maman de Victor, en CM2, 10 ans

Gaëlle a réalisé un accompagnement particulièrement attentif et patient avec mon fils de 7 ans. En quelques séances, Gaëlle a réussi à le débloquer et à lui redonner plaisir d’écrire. Son écoute et sa bienveillance lui ont permis de reprendre confiance en lui. Je suis, comme mon fils, ravie des progrès et des résultats Merci Gaëlle.

Katell P. - Maman de Hugo, en CM1, 9 ans

Un grand merci ! Quelle transformation dans l’écriture de mon fils Hugo. Il a repris confiance en lui suite aux séances avec Mme Legrand-Fourès.

Greg H. - Papa de Tristan en CM1, 8 ans

Très professionnelle, impliquée, à l’écoute, patiente, exerçant avec intelligence, Mme Legrand a suivi mon fils de 9 ans, présentant un léger TED, avec de vrais résultats. A recommander ! Merci.

ASR. - Maman de Maxence en CM1, 10 ans et de Briac en CE, 7 ans

Un accueil personnalisé et une écoute très attentive pour chacun de nos garçons (7 et 10 ans) souffrant de dysgraphie. Mme Legrand-Fourès est toujours soucieuse du rythme de progression de l’enfant et toujours disponible pour les conseils aux parents. Les bases de la formation des lettres et des chiffres sont désormais bien ancrées. Les progrès sont visibles dès les premières séances. Une source de satisfaction pour l’enfant !

Valérie R. - Maman de Aodren, en CE1, 6 ans

Notre enfant avait toujours détesté le graphisme. En maternelle il ne voulait rien dessiner. Du coup, forcément en CP, gros problèmes de graphisme. Nous avons donc fait appel à Mme Legrand pour essayer d’améliorer la situation. En CP il était au niveau moyenne section – grande section au niveau du graphisme. C’était la catastrophe. Sa maîtresse, très compréhensive et sachant que nous allions voir une spécialiste, a décidé de lui laisser du temps pour s’y mettre. Il s’y est en effet mis: les effet des séances ont été très bénéfiques, même si au départ c’était encore un peu difficile : il avait 2 ans à rattraper ! Cette année en CE1, cela s’améliore encore. Ce qu’il écrit est lisible, il reste à travailler le suivi des lignes et encore la lisibilité. Le travail de Mme Legrand a été déterminant pour aider notre fils. Je pense que sans les séances il aurait du passer à l’écriture sur tablette malheureusement.

Valérie R. - Maman de Aodren, en CE1, 6 ans

Alors que maintenant, après plus d’un an, il est plus ou moins dans la norme au niveau de l’écriture. Son travail est vraiment adapté aux enfants, ludique et pratique. Elle sait aussi s’adapter au caractère de chaque enfant (il y a des exercices avec lesquels notre fils n’accrochait pas, elle a toujours réussi à arriver à ses fins en modifiant les exercices). On continue donc les séances en se rapprochant du but: arriver à une écriture lisible par tous et de la bonne taille. On espère que cet objectif sera atteint en fin d’année scolaire. Si c’est le cas, cela voudra dire qu’en un an et demi de séances sympathiques (notre fils est toujours très content de venir), on peut rattraper plus de deux ans de retard en graphisme/écriture.

Gaelle Legrand Foures graphopédagogue et graphothérapeute

VOTRE GRAPHOTHERAPEUTE

Docteur-ès Lettres et enseignante à l’Université durant plus de dix ans, l’opportunité professionnelle de mon époux en Guyane m’a permis de multiplier les expériences pédagogiques aussi bien auprès d’enfants que d’adultes. Ainsi, durant près de cinq ans, j’ai essentiellement enseigné à des publics FLE (Français Langue Etrangère), illettrés ou de petits nouveaux scolaires. Et que ce soit à l’école ou en centre de formation le constat était le même : pour bon nombre d’entre eux, l’apprentissage de l’écriture était une source de souffrance, de dévalorisation de soi ou même d’échec scolaire.

Au fil de mes recherches pour leur venir en aide, j’ai découvert la graphothérapie et ai décidé de me former à la rééducation de l’écriture.

Ce n’est qu’à mon retour en métropole, que j’ai ouvert mon cabinet de graphothérapie à Brest dans lequel j’exerce depuis plus 5 ans. Passionnée par la pédagogie et la transmission, afin que la graphothérapie réponde pleinement à mes attentes de pédagogue, j’ai créé ma propre méthode de rééducation et l’ensemble des exercices. Souhaitant élargir mes compétences et travailler en collaboration, j’ai rejoint l’équipe de Bouge ta plume de l’enthousiaste Célia Cheynel.

Mes certifications
  • Formation Graphopédagogue, Bouge ta plume, Célia Cheynel, Rennes.
  • Attestation de fin de formation, UNESS Formations libres, « Troubles du neurodéveloppement : TSA, TDAH, TDI, TSLA ».
  • Spécialisée en Graphothérapie clinique et pathologique pour enfants et adolescents par le Centre de Formation Le Geste, Paris.
  • Certifiée en Graphothérapie par le Centre de Formation Le Geste, Paris.
  • Initiation certifiée en Graphologie par le Centre de Formation Le Geste, Paris.
  • Certifiée en Rééducation graphique, Mention Très Bien par l’Institut des Connaissances Humaines, ICH, Paris.
  • Docteur-ès Lettres, Titulaire d’un Doctorat en Littérature française, Félicitations du Jury à l’Unanimité, Brest.
  • Master II de Lettres Modernes, Mention Bien, Brest.
Expériences professionnelles
  • Enseignante en français en Licence 3 Sciences de l’Education, Université, Brest.
  • Enseignante bureautique, Cours Galien, Brest.
  • Formatrice français-bureautique pour adultes, publics illettrés et multiculturels, préparation en français au DEFL A1, A2, B1 notamment, Guyane.
  • Ancienne enseignante de Petite et Grande Sections et de CP notamment, Guyane.
  • Enseignante à l’Université UBO de Brest pendant 11 ans.